09/11/2017

MANGAIN C'EST MALSAIN

FW.jpg

                MANGAIN C'EST MALSAIN

  • On remarque un appui inconsidéré des médias pour propulser DEFI en Wallonie.

    Il s'agit de remettre les pendules à l'heure.

    DEFI  à la Chambre des représentants depuis qu'il a rompu avec le MR ne forme plus un groupe perdant de multiples avantages. Pour MAINGAIN le salut pourrait venir de Wallonie avec l'élection de 2 à 3 élus en 2019 et en accrochant des élus aux communales de 2018.

    C'est l'occasion pour le FW (Front Wallon) de stigmatiser l'attitude de ce parti qui lors des crises économiques qui ont frappé la Wallonie est resté muet et non agissant.

    DEFI est le représentant de l'affairisme bruxellois tout comme le PTB est le représentant d'un communisme léninisme.

    La comparaison est que tous deux bénéficient  d'un appui médiatique jamais atteint.

    Le FW insiste pour que les wallonnes, les wallons soient conscients du risque, qu'ils ne soient pas une nouvelle fois bernés par des promesses fallacieuses.

     

    1111111.jpg

13/09/2017

Echec de l'intégration - Big Bang Wallon Kubla – Le FW précurseur

1505304210.0995animation3vite.gif

Le FW (Front Wallon) paraphrase avec lucidité l'affirmation faite il y a plus de 10 ans par le regretté Daniel Ducarme pour qui l'intégration était un total échec sauf qu’aujourd'hui la communauté musulmane a un accès plus que surdimensionné à des mandats publics (ministres-députés-échevins, dirigeants de sociétés publiques) et à des multiples avantages sociaux.

Ce qui est plus qu'inquiétant est ce qui est actuellement rapporté sur la radicalisation, des enfants musulmans et ce dès la maternelle.

Le fait de réciter des versets du coran n'est pas gênant.

Nos grands parents récitaient par cœur un ensemble de prières dont même les chrétiens d'aujourd'hui ne peuvent le faire.

Mais quand des garçons refusent de tendre la main à une fille, à une enseignante, qu'ils traitent les chrétiens de "cochon" qu'ils font des signes d'égorgement et plus.. C’est intolérable.

Pour le FW ce ne sont pas les enfants qui sont coupables, responsables mais l'éducation qu'ils reçoivent au sein de leur famille.

Pour le FW dès que de tels signes de radicalisation sont détectés il s'agit de prendre des mesures coercitives à l'encontre des parents pouvant aller jusqu'au retrait de la nationalité belge. Cette punition a déjà eu lieu au lendemain de la guerre envers des nazis.

Personne ne pourra déradicaliser de tels parents. Ils préparent, fabriquent de futurs djihadistes.

 

Le FW remarque aussi le déphasage de la communauté musulmane avec leur pays d'origine. Chez nous elle est en repli avec la multiplication des femmes voilées ou portant le niquab à l'inverse de ce qui se passe au Maroc, en Tunisie où des milliers de femmes, cheveux aux vents, manifestent pour un respect de leurs droits et de l'affirmation d'être femme.

Peut-on imaginer une telle manifestation à Molenbeek? 

 

1505305057.2449animation3.gif

Le FW a été plus que surpris de l'annonce que Serge Kubla (MR) est désormais accusé de blanchiment d'argent en provenance de DUFERCO.L'approvisionnement des comptes suisse et luxembourgeois du sieur Kubla par Duferco est troublant comme l' a signalé la présentatrice du journal télévisé de RTL.S'il apparaît que les versements de DUFERCO correspondent à des périodes où cette société a obtenu d'importants subsides de la Région wallonne lorsque Kubla était ministre wallon de l'économie ce serait un big bang politique. Du jamais vu.

Désormais le MR comme le PS accumule les affaires: Kubla, De Decker, Pire. Il circule désormais sur les réseaux sociaux des accusations sur Louis Michel lorsqu'il était commissaire européen.

Le fait relevé est que les médias se mobilisent moins contre le MR qu'ils ne l'ont fait pour le PS afin de favoriser l'émergence d'une extrême gauche plus qu'affirmée qu'est  le PTB dont le passé n'est pas très glorieux (soutien au régime de Pol Pot et de la Corée du Nord en taisant qu'il est aussi nationaliste).

 

Le FW remarque que des propositions émises par lui reviennent en piste telles le service minimum dans les transports publics, la fusion des sociétés du TEC. Plus encore dans les propositions d'Olivier Maingain on relève l'abandon du décret inscription dit décret "DUPONT" à l'époque de son adoption qualifié par notre président Charles Petitjean de "décret de la conscription" en rappel qu'avant la guerre les riches pouvaient acheter l'exemption du service militaire et que les autres étaient appelés après un tirage au sort. Au moment de l'adoption de ce décret nocif le FDF (DEFI) a voté pour. 

On revient encore pour éveiller, imposer la bonne gouvernance alors que le FW veut des contraintes comme interdire le cumul des mandats publics et économiques qui dépassent 150% du mandat de député. 

Pour le FW il faut d'urgence instaurer une totale transparence, un cadastre des revenus des élus et des représentants publics accessible à tous.

 

Le FW dénonce par ailleurs cette multiplication de petits partis qui sont plus qu'isolés, sans réel programme gravitant dans les extrêmes avec une tentative de regroupement totalement .inconsistante, regrettant par ailleurs un certain favoritisme des médias envers des partis où des extrémistes de tout bord sont bien présents dont certains ont un casier judiciaire. Au FW est exigé pour être un responsable il faut déposer un certificat attestant d'un casier judiciaire vierge. 

 

une-paire-de-lunettes.jpg

27/07/2017

UN ACCORD BOITEUX - LE CDH COCU

33.jpgGouvernement wallon –

un accord boiteux –

le CDH cocu

 

 

 

Le FW (Front Wallon) a suivi avec attention les tractations qui débouchent sur la constitution d'une nouvelle majorité pour gouverner la Wallonie.

Il est évident pour le FW que l'écartement du PS du pouvoir en Wallonie, un pouvoir qui remonte à près de cinq décennies, était attendu depuis longtemps par une majorité de citoyens.

L'opération lancée par le président du CDH pourrait étonner mais il y avait depuis longtemps un appel du pied du MR isolé au Fédéral comme parti francophone avec une envie folle de revenir au pouvoir en Wallonie.

L'accord tel qu'annoncé, tout au moins dans ses grandes lignes, rejoint les propositions émises par le FW comme: la réduction du nombre de ministres, de cabinards, l'éliminations de parastataux, d'ASBL aux mains des socialistes qui ne servent à rien si ce n'est de caser les copains, la suppression future, mais quand, des provinces, des mesures pour doper l'emploi.

copieur.jpg

 

Mais motus, rien n'est dit pour mettre en place une bonne gouvernance. Rien n'est promis pour le décumul, la limitation des revenus des élus.

Le CDH dans ses démarches a oublié que les deux grandes provinces wallonnes (Hainaut et Liège) sont gérées en couple PS-MR avec toutes les dérives dénoncées aujourd'hui (publifin -ISPPC).

 

 

Pour aboutir à la gestion de la province de Hainaut (accord BUSQUIN-HASQUIN), le MR en 2000 a sacrifié des élus libéraux humanistes qui gênaient le PS comme un cofondateur du PLP-PVV avec des arguments honteux et non crédibles.

L'arrivée du MR au pouvoir en Hainaut a t'elle changé la donne…

Pas du tout.

La pauvreté a cruellement augmenté, le chômage est plus qu'élevé, l'espérance de vie a nettement régressé, le taux de faillites est supérieur à la moyenne du royaume, la désindustrialisation globale est sinistre,

les PME souffrent avec la multiplication des grandes surfaces tandis que l'offre d'emplois est quasi nulle.

Dans cette nouvelle gestion de la Wallonie le CDH va être durement sanctionné. A la région bruxelloise, à la Fédération Wallonie Bruxelles sa position va être intenable.

Et puis quelle sera la réaction du PS. Tant à la Région Bruxelloise, qu’à la Fédération Wallonie-Bruxelles de nouvelles majorités peuvent être mises en place très rapidement avec un écartement immédiat des ministres CDH  brisant par là la solidarité Wallonie-Bruxelles.

Le MR n'est pas à l'abri avec son éjection par le PS de la majorité en Hainaut où le PS n’a besoin d'aucun appui et à Liège où une nouvelle majorité est envisageable.

Le PS qui à une majorité dans des villes et communes peut aussi bouter dehors des échevins MR comme à La Louvière, à Charleroi, à Pont-à-Celles et ailleurs et ce malgré des accords philosophiques non connus des électeurs. Di Rupo a montré la voie à Mons, que vont Faire Magnette à Charleroi, Gobert à La louvière et Dupont à pont-à-Celles?, 

Plusieurs études signalent que l'appellation "WALLON «n’était pas porteuse. Maintenant est né un nouveau phénomène. Face à la N-VA il est un repli identitaire qui émerge, qui se forme. Le Front Wallon (FW) a donc sa place sur l'échiquier politique où il pourra récolter sans difficultés les signatures pour le dépôt des listes.

Le FW en profite pour lancer un réel appel à des adhérents, à des candidat(e)s pour répondre activement à ce renouveau tellement sain d'une vraie représentation démocratique tant attendue par les wallonnes et les wallons.

A vous de répondre à ce vœux.

T'inquiète pas.jpg