27/07/2017

UN ACCORD BOITEUX - LE CDH COCU

33.jpgGouvernement wallon –

un accord boiteux –

le CDH cocu

 

 

 

Le FW (Front Wallon) a suivi avec attention les tractations qui débouchent sur la constitution d'une nouvelle majorité pour gouverner la Wallonie.

Il est évident pour le FW que l'écartement du PS du pouvoir en Wallonie, un pouvoir qui remonte à près de cinq décennies, était attendu depuis longtemps par une majorité de citoyens.

L'opération lancée par le président du CDH pourrait étonner mais il y avait depuis longtemps un appel du pied du MR isolé au Fédéral comme parti francophone avec une envie folle de revenir au pouvoir en Wallonie.

L'accord tel qu'annoncé, tout au moins dans ses grandes lignes, rejoint les propositions émises par le FW comme: la réduction du nombre de ministres, de cabinards, l'éliminations de parastataux, d'ASBL aux mains des socialistes qui ne servent à rien si ce n'est de caser les copains, la suppression future, mais quand, des provinces, des mesures pour doper l'emploi.

copieur.jpg

 

Mais motus, rien n'est dit pour mettre en place une bonne gouvernance. Rien n'est promis pour le décumul, la limitation des revenus des élus.

Le CDH dans ses démarches a oublié que les deux grandes provinces wallonnes (Hainaut et Liège) sont gérées en couple PS-MR avec toutes les dérives dénoncées aujourd'hui (publifin -ISPPC).

 

 

Pour aboutir à la gestion de la province de Hainaut (accord BUSQUIN-HASQUIN), le MR en 2000 a sacrifié des élus libéraux humanistes qui gênaient le PS comme un cofondateur du PLP-PVV avec des arguments honteux et non crédibles.

L'arrivée du MR au pouvoir en Hainaut a t'elle changé la donne…

Pas du tout.

La pauvreté a cruellement augmenté, le chômage est plus qu'élevé, l'espérance de vie a nettement régressé, le taux de faillites est supérieur à la moyenne du royaume, la désindustrialisation globale est sinistre,

les PME souffrent avec la multiplication des grandes surfaces tandis que l'offre d'emplois est quasi nulle.

Dans cette nouvelle gestion de la Wallonie le CDH va être durement sanctionné. A la région bruxelloise, à la Fédération Wallonie Bruxelles sa position va être intenable.

Et puis quelle sera la réaction du PS. Tant à la Région Bruxelloise, qu’à la Fédération Wallonie-Bruxelles de nouvelles majorités peuvent être mises en place très rapidement avec un écartement immédiat des ministres CDH  brisant par là la solidarité Wallonie-Bruxelles.

Le MR n'est pas à l'abri avec son éjection par le PS de la majorité en Hainaut où le PS n’a besoin d'aucun appui et à Liège où une nouvelle majorité est envisageable.

Le PS qui à une majorité dans des villes et communes peut aussi bouter dehors des échevins MR comme à La Louvière, à Charleroi, à Pont-à-Celles et ailleurs et ce malgré des accords philosophiques non connus des électeurs. Di Rupo a montré la voie à Mons, que vont Faire Magnette à Charleroi, Gobert à La louvière et Dupont à pont-à-Celles?, 

Plusieurs études signalent que l'appellation "WALLON «n’était pas porteuse. Maintenant est né un nouveau phénomène. Face à la N-VA il est un repli identitaire qui émerge, qui se forme. Le Front Wallon (FW) a donc sa place sur l'échiquier politique où il pourra récolter sans difficultés les signatures pour le dépôt des listes.

Le FW en profite pour lancer un réel appel à des adhérents, à des candidat(e)s pour répondre activement à ce renouveau tellement sain d'une vraie représentation démocratique tant attendue par les wallonnes et les wallons.

A vous de répondre à ce vœux.

T'inquiète pas.jpg

Les commentaires sont fermés.