03/11/2016

Paul MAGNETTE de SUPERMAN à CALIMERO - le pouvoir d'achat en berne

 

Présentation1.jpg

Paul MAGNETTE de SUPERMAN à CALIMERO - le pouvoir d'achat en berne

 

Le FW (Front Wallon), comme beaucoup de wallons si pas l'ensemble, ont applaudi à l'intransigeance affichée par Paul Magnette par rapport au CETA (Traité Commercial entre l'U.E et le Canada).Il mettait à l'avant l'identité wallonne, son besoin démocratique, un report définitif de ce traité et la mise aux oubliettes du traité commercial avec les Etats Unis.

Et puis Paf__ Après une ultime concertation des responsables fédéraux et régionaux Didier Reynders, au nom de la Belgique signait le traité CETA.

Tous les observateurs s'accordent pour dire qu'il n'y a pas un mot changé, ni même une virgule par rapport au texte initialement déposé.

Le FW comme 53,47%des belges (sondage Libre Belgique du 30 octobre) ne peut admettre le CETA, dénonce la capitulation inattendue de Paul Magnette qui est cependant parvenu à se faire un fabuleux coup de pub en s'affichant comme le seul rempart  face à la gourmandise de l'Union Européenne.

Pour le FW l'application du CETA est plus que douloureux pour la Wallonie. Nos agriculteurs seront  rapidement des victimes expiatoires. Il en sera de même pour nos PME non armées et non préparées à une telle mutation.

Nul ne dit que dès le 1er janvier 2017 la Commission Européenne mettra en œuvre  à 90% les accords contenus dans le CETA. Par exemple tous les droits de douane seront abolis avec une avalanche de produits qui arriveront chez nous non seulement canadiens mais aussi américains qui transiteront par le Canada. Ils chasseront nos produits locaux, modifieront nos habitudes alimentaires, s'attaqueront à notre environnement. 

Au plan de l'emploi cela ne sera pas mieux. Les études de la très sérieuse et crédible Université du Massachusetts prédisent que l'Union Européenne perdra dans cette folle aventure plus de 200.000 emplois.

On sait que la Flandre est mieux armée que la Wallonie pour passer ce cap et que le fossé entre les deux régions s'approfondira encore. La Wallonie n'est nulle part et ne vit que de quelques espérances mises en avant par des élus wallons qui dissimulent mal leurs inquiétudes.

 

Le FW (Front Wallon) appelle à une mobilisation massive des citoyens pour obliger ses dirigeants à gommer  toute interprétation abusive du CETA 

Le FW à rejeter le traité en préparation avec les Etats Unis.

Pour le CETA il est à craindre des contournements illégaux des textes d'autant plus que la Belgique connait une corruption évidente à tous les niveaux de l'Etat. Elle classée à la 15ème place de l'ensemble des pays de la planète. En Europe elle se hisse sur le podium. 

 

Le FW s'inquiète une nouvelle fois des sanctions prises, envisagées envers la Russie. Elle demande la fin de toutes les sanctions qui est un partenaire autrement positif que les Etats Unis en n'oubliant pas que la Russie est un pays européen depuis toujours. Le remise en marche de l'économie wallonne dépend prioritairement de l'annulation de toutes les sanctions prises envers la Russie. 

 

Le FW est abasourdi par perte brutale du pouvoir d'achat des wallonnes et des wallons qui a des effets tellement douloureux pour les petits revenus, qui condamnent désormais des classes moyennes à vivre en dessous du seuil de pauvreté.

La hausse du prix de l'électricité (29,5%) empêchera au seuil de l'hiver pas mal de ménages à se priver de chauffage, à mettre les enfants au lit très tôt pour éviter le froid. Elle aura aussi des effets pervers pour nos entreprises déjà en proie à des charges sociales hors normes ce qui aura une influence plus que négative sur les coûts de production.

Le pouvoir d'achat est aussi réduit par une augmentation significative de l'ensemble des produits de consommation alors que les salaires et les retraites sont figés sauf ceux des patrons et des hauts responsables des grosses entreprises et des représentants des multinationales.

Pour le FW cette augmentation des produits de consommation est dûe à l'entente des opérateurs des grandes surfaces qui s'entendent pour fixer les prix.

Les commentaires sont fermés.