07/03/2015

FEMMES - PREPENSIONS - LE RETOUR DU SERVICE MILITAIRE

imagesA9MJKA4X.jpg

 

FEMMES - PREPENSIONS - LE RETOUR DU SERVICE MILITAIRE

 

 

 

Le 8 mars a été déclaré "journée internationale des droits de la femme". Le Front Wallon s'associe à cette célébration en mettant en exergue le fait qu'il est pour l'égalité homme-femme surtout pour l'emploi, pour la fin des discriminations et de la soumission de millions de femmes à des traditions moyenâgeuses.

 

Le FW ne comprend d'ailleurs pas comment le gouvernement Charles Michel" ne s'est pas attardé pour prendre des mesures radicales à l'encontre  des non belges qui dès l'obtention de l'handicap, d'une pension, de la GRAPA retournent dans leur pays d'origine ne revenant en Belgique que pour se faire soigner !

 

 

Le FW prenant connaissance des décisions du gouvernement Charles Michel constate que les propositions continuent à ignorer la position inconfortable inhumaine  des chômeurs de plus de cinquante ans  non couverts par la Loi Renault.

Fin 2014 il appert que ce sont des milliers de chômeurs de plus de cinquante ans qui ont subi des sanctions de la part de l'ONEM allant d'une exclusion temporaire à définitive des allocations de chômage.

 

La plupart sont victimes de la fermeture de P.M.E et de T.P.E et par conséquent ne bénéficient pas du soutien des syndicats!

 

Le FW réclame dans l'urgence une clarification de la situation pour que tous bénéficient des mêmes conditions.

 

Le FW dans son programme établi bien avant les élections de juin 2014 appelle au retour du service militaire.

 

A l'heure où ce problème est remis sur la table en France il est de bon ton de remettre sur le métier cette proposition à savoir:

 

le FW veut le retour du service militaire pour une période de six mois pour tous les jeunes qui vivent sur notre territoire dès l'âge de 18 ans avec un appel plus tardif pour celles et ceux qui étudient ou poursuivent des formations.

Le service militaire outre l'apprentissage de la discipline permet d'inculquer aux jeunes les devoir d'un tous et d'un chacun, la nécessité de respecter nos Lois et décrets, de se former à un métier, pour certains d'être alphabétisés, d'avoir une bonne hygiène de vie.

 

Pour le FW comme l'écrit l'auteure Abhousse Shalmani il est hors de question que ceux qui ne mangent pas du porc ne s'asseyent pas à la même table. Ce serait du communautarisme. Et non du vivre ensemble!  

 

Le FW a le réel sentiment que pas mal de points de son programme sont repris peu à peu par  les gouvernements fédéraux et régionaux.

 

 Il s'en réjouit mais estime qu'ils sont trop tardifs !

 

Les commentaires sont fermés.