31/12/2013

Vœux 2014 et le divorce avec LE PEN

 

Présentation3FWWWW.jpg

Vœux 2014 et le divorce avec LE PEN

 

Le Front Wallon tient  à présenter aux wallonnes, aux wallons et à nos adhérents nos meilleurs vœux pour 2014, sachant déjà que nous aurons à vivre une année difficile suite aux mesures prises par le gouvernement papillon qui réduira notre pouvoir d'achat avec aussi un réel manque d'emplois privés avec en sus des charges sociales qui s'alourdiront.

Il s'agira aussi de veiller à ce que le Gouvernement wallon chargé, suite à la 6ème refonte de l'Etat de compétences nouvelles n'alourdisse à nouveau l'administration wallonne, les parastataux et les multiples ASBL subventionnées dont on se demande parfois à quoi elles servent?

 

L'occasion est donnée au Front Wallon d'informer ses sympathisants, les électrices et électeurs de la  véritable raison du divorce de la Fédération des Nationalistes Wallons  avec le FN de Marine Le Pen,  une fédération qui n'a jamais été sanctionnée par une décision de justice.

Pour bénéficier de la subvention publique du Parlement Européen le FN a conclu une alliance avec le Vlaams Belang, alliance officialisée au Congrès du Vlaams Belang par la présence de la jeune Marion  Le Pen. 

 

Le Front Wallon rappelle que le Vlaams Belang est un parti séparatiste et républicain, dès lors, nous ne comprenons pas la politique du FN de Marine Le Pen qui, se veut, d'une part,  le rassembleur de tous les français et d'autre part, n'hésite pas à porter atteinte à l'unité de la Belgique.

 

Il est plus qu'évident que nous ne pouvions en aucun cas avaliser une alliance tellement nauséabonde pour les wallons.

 

Il faut dire et redire que nous sommes des unitaristes qui ne veulent en aucun cas la scission de la Belgique  avec la volonté plus qu'affirmée de nous battre pour un devenir meilleur de la Wallonie qui souffre de précarité, de manque d'emplois où les classes moyennes sont victimisées en permanence avec une volonté affirmée de provoquer un électrochoc pour éveiller un renouveau!

 

Autre raison nous ne sommes pas partisans d'une Belgique républicaine. Nous avons un Roi. Nous tenons à le garder.

 

Les responsables de la Fédération des Nationalistes Wallons ont choisi pour marquer la nette différence de dénommer notre parti "Front Wallon" en souvenir de ce que ce mouvement a été créé par des résistants et que sous cette appellation il y a eu dans les années soixante des élus nationaux et communaux.

 

Cette appellation de Front Wallon est porteuse. Elle fait fi, se distancie de stratégies qui n'ont pour but que de cueillir du pognon sans aucunement se préoccuper de l'avenir de la Wallonie.

 

Nous avons la certitude que vous toutes et tous aurez compris combien il est important de soutenir, d'adhérer au Front Wallon pour qu'en mai 2014 nous récoltions le bénéfice d'une décision courageuse.

 

Le Bureau Directeur   

redppddddm750ic0a0ajqq2tbi3g6_1387881453.7439animation3.gif

  

  

24/12/2013

LE FRONT WALLON et le VIVRE CHEZ SOI

redppddddm750ic0a0ajqq2tbi3g6_1387881453.7439animation3_250_vite.gif

NOËL.jpg

Mahomet et les vacances de Noël.jpg

 

Diapositive2.JPG


VIVRE CHEZ SOI

 

 

Le Bureau Directeur a tenu à se rencontrer à Namur pour une dernière réunion 2013+

Les participants ont marqué une indignation à l'annonce du licenciement d'une employée vendant des machines à café pour avoir refusé à une non acheteuse une tasse de café. Cette dame voilée a pris l'initiative de porter plainte à la direction du magasin pour racisme  avec un renvoi subito presto de la vendeuse. Et pourtant cette vendeuse ne porte pas un nom hérité des gaulois, Hélène Papagregoriou (Sudpresse).

 

Le Bureau directeur du Front Wallon a dès lors élargi la discussion sur ces plaintes à l'origine anodines mais qui font des ravages. Il écrit  a pris connaissance avec intérêt de l'édito du mensuel "La Semaine" qui sous la plume de l'excellent journaliste qu'est Jacques Offergeld cerne bien le problème.

 

"Voila que l'ONU veut interdire en Hollande, comme en Allemagne et en Belgique "Zwarte Piet" ou pour nous wallons "Père Fouettard" sa présence dans les cortèges folkloriques estimant qu'il s'agit d'un acte raciste. Une tradition vieille de plusieurs siècles.

 

Jacques Offergeld ajoute:


"Après les marchés de Noël devenus soudainement" marchés d'hiver , la disparition des arbres de Noël dans certaines administrations communales. L'imposition de la nourriture halal  (au détriment des élèves musulmans)pour ne pas choquer les gens d'autres races et/ou de religion qui se sont installés dans notre pays, voilà qu'une autre tradition est mise à mal.

 

On peut se demander où cela va s'arrêter. Un fois pour toute, il faudra que les choses soient claires: les gens qui viennent s'installer dans notre pays parce qu'ils se trouvent mieux que chez eux, parce qu'ils peuvent profiter de libertés et avantages sociaux inconnus dans leurs terres natales, sont priés de respecter les us et coutumes et traditions de leur pays d'accueil. Et l'inverse n'est en aucun cas acceptable. Et s'ils ne se plaisent pas dans notre cadre de vie, qu'ils aillent ailleurs où ils pourront vivre selon leur gré. Ils ne sont pas retenus de force que l'on sache!  

 

Cet article est une première dans les médias belges et surtout pour nos échotiers wallons. Il rejoint nos préoccupations tant le Front Wallon est privé du droit d'expression alors qu'il est plus que présent sur l'ensemble du territoire wallon, qu'il se veut démocratique et ouvert.

 

Le Front Wallon est un parti de rassemblement. Dans le passé il a déjà aligné des élus nationaux et aujourd'hui compte dans ses rangs des élus locaux.

 

Le Bureau Directeur en appelle aux adhésions, aux ralliements afin d'être dignement représenté aux élections de mai 2014. Il  vous présente ses vœux de Bonne et Heureuse Année soulignant sa volonté d'être au service de tous les  wallons!.  

20/12/2013

Le Front Wallon dénonce une fiscalité vicieuse

1250258197.gif

Le Front Wallon dénonce une fiscalité vicieuse

 

 

Le Front Wallon rejoint l'analyse de la N-VA qui à l'examen des décisions du gouvernement papillon détermine que les nouvelles mesures fiscales frapperont les classes moyennes.

 

Ce n'est pas nouveau en Wallonie où depuis plusieurs années les contrôleurs du fisc s'appliquent à revoir les taxations déjà enregistrées parfois avec un retour de 3 années.

 

Ils appliquent des méthodes pour le moins inattendues. Ils adressent au contribuable un courrier leur enjoignant de fournir les preuves de versements (rentes alimentaires-frais de route, etc). Puis lorsque le contribuable adresse les preuves ils profitent d'une façon totalement vicieuse  de rouvrir un dossier avec à la clef une taxation à la hausse.

 

Ce sont essentiellement des salariés, des fonctionnaires, des pensionnés moyens qui sont victimes de ces agissements alors qu'ils ne peuvent rien cacher au fisc.

 

Ces contrôleurs font ainsi du chiffre bien assis dans leur bureau ce qui leur évite d'effectuer des contrôles là où il y a de réelles fraudes.

 

Le résultat est qu'en Wallonie les contribuables qui ont des revenus clairs et déclarés dans les formes qui constituent l'ossature des classes moyennes qui sont de plus en plus pressées comme des citrons sans avoir des moyens de réelle défense et sans aucun pouvoir d'opposition.

 

C'est cette frange de contribuables qui aussi sont  rançonnés par les pouvoirs locaux qui accumulent de multiples taxes communales.

 

Le Front Wallon appelle à un changement immédiat de cette situation qui fait que les classes moyennes en Wallonie tombent rapidement sous le seuil de la pauvreté. 

C'est plus qu'un handicap pour les petits commerces notamment ceux qui vendent des produits du terroir.

 

Le comité